Caries et laser

Accueil / Caries et laser

La carie, un mot qui fait souvent frémir car il mène immanquablement à une visite chez le dentiste. Avec l’évolution de la technologie, les dentistes, sont de mieux en mieux armés pour bien la soigner, sans douleur. En effet, de plus en plus utilisé dans les cliniques dentaires, le laser constitue la technique de l’heure pour supprimer les caries. Chez certains patients, le laser représente une option attrayante en comparaison de la traditionnelle injection. Concrètement, le laser est un procédé optico-électronique qui génère un faisceau lumineux ultra fin offrant une précision inégalée. L’énergie déployée par ce rayon est circonscrite et agit en quelque sorte comme un bistouri lumineux (sectionne les tissus mous, pulvérise les caries, etc.). Cette énergie est acheminée vers les tissus par l’entremise d’une fibre optique souple ou d’un bras articulé.

Quels sont les avantages du laser pour ce type de traitement ?

Le traitement laser se développe de plus en plus dans les cabinets dentaires. Avec ses vertus antalgiques, antiseptiques et cicatrisantes, le traitement laser pourrait à terme, dans certains cas, détrôner la roulette et le bistouri

Les avantages de cette nouvelle roulette, peu traumatisante, sont :

  • Sans anesthésie : La plupart appréhende les sensations désagréables que procure l’anesthésie locale.  En effet, dans de nombreux cas, le laser peut remplacer la « fraise», ceci évitant parallèlement les désagréments inhérents à l’utilisation de cet outil (bruit perçant, chatouillements, etc.). On observe également une diminution considérable de l’inflammation et de l’œdème au niveau des tissus. Les patients se réjouissent de retourner à la maison, sans engourdissement et sans douleur.
  • Performance accrue : Le laser est d’une très grande précision, ce qui diminue la possibilité d’abîmer les tissus voisins. Par ailleurs, le laser assure une régénération et une cicatrisation cellulaire beaucoup plus rapide que les méthodes conventionnelles. Conséquemment, les complications post-opératoires sont quasi inexistantes.
  • Économie de temps : Il est possible de réaliser plusieurs interventions différentes au cours d’un même rendez-vous. Certains programmes de traitement requièrent moins de séances que les techniques traditionnelles. Conséquemment, le nombre de rencontres avec le patient est réduit au minimum.

Le laser regroupe une multitude d’avantages que les méthodes usuelles ne peuvent offrir. Le confort inégalé découlant de cette technique est sans contredit l’aspect qui enchante le plus notre clientèle. Désormais, enfants et adultes n’auront plus à craindre l’inconfort ressenti pendant le traitement. En un temps record, vous serez fin prêt à retourner à la maison et à vaquer à vos occupations habituelles.

Quand peut-on utiliser le laser pour le traitement d’une carie ?

En pratique, le laser utilise les rayonnements de la lumière (visibles ou invisibles) et les canalise sur la région à traiter. La longueur d’onde est choisie en fonction de l’action thérapeutique souhaitée et du tissu visé.

Le champ d’action du laser est vaste. Il va de la simple détection précoce de la carie aux soins chirurgicaux dentaires les plus complexes (découpe d’os, greffes osseuses, implantologie).

Le laser utile pour détecter une carie

L’atteinte de la dent ou carie est une déminéralisation de la dent due à des bactéries. Un laser dit “de diagnostic” permet de mesurer de façon indolore et rapide la quantité exacte de matière dentaire atteinte par la carie, grâce à une sorte de sonar ou radar. Ces mesures très précises sont guidées par un programme informatique permettant une détection numérique du degré de déminéralisation.

Le laser pour traiter une petite ou une grosse carie

  1. Pour la petite carie : un laser d’une certaine longueur d’onde peut pulvériser le tissu carié, le “volatiliser” et laisser une cavité indemne de bactéries grâce à la chaleur délivrée. L’avantage du laser pour les petites caries : chez les enfants, les caries superficielles ne nécessitent pas d’anesthésie, car ce traitement sans contact ni vibration est indolore.
  2. Pour la grosse carie : le laser est utilisé en complément si la cavité est importante. Le dentiste retire tout d’abord la majorité de la carie classiquement, puis détruit la partie restante au laser pour plus de précision.

L’avantage du laser en cas de grosse carie : le laser peut “lisser” la dent, grâce à la chaleur qu’il dégage. Il peut produire une véritable “vitrification” du fond de la cavité dentaire de façon à interdire l’entrée aux bactéries par les petits trous naturels de la dentine (tissu sous l’émail). Cette vitrification au laser offre une excellente condition d’asepsie avant d’obturer la dent de façon classique avec un amalgame ou un composite.

Utilisation du laser en cas de carie très profonde

Le canal central de la dent contenant la pulpe est atteint. Dans ce type de carie, nécessitant une anesthésie, le laser par son action antalgique peut permettre de diminuer la dose d’anesthésique.

Si les bactéries n’ont atteint que le sommet de la pulpe et pas sa totalité, une “pulpectomie” peut être réalisée au laser pour détruire la partie de la pulpe atteinte, la volatiliser et la stériliser. La dent peut ainsi parfois être sauvée par un recouvrement classique.

Si la dent est déjà très atteinte et que les bactéries ont atteint la totalité de la pulpe provoquant parfois un abcès à l’extrémité de la racine, une dévitalisation traditionnelle de la dent est proposée. La pulpe est retirée de façon classique. Cependant, le laser peut ici être utilisé en complément, lors du traitement canalaire (retrait du paquet vasculaire et nerveux) pour détruire les bactéries par effet thermique de façon plus efficace.

Utilisation du laser en cas d’extraction dentaire

Le laser permet d’optimiser la stérilisation du creux laissé dans l’os (alvéole) où se trouvait la dent. Ce geste, traditionnellement réalisé avec des antiseptiques, est important car l’alvéole contient des bactéries dangereuses pour l’organisme pouvant provoquer des complications cardiaques, articulaires…

Le traitement au laser du fait de son action antiseptique peut aussi réduire la prise d’antibiotiques.