Chirurgie parodontal

Accueil / Chirurgie parodontal

Les maladies parodontales ou parodontites sont des infections bactériennes qui se manifestent par des saignements gingivaux, des rétractions de la gencive et une perte osseuse autour de la dent pouvant être à l’origine de mobilités dentaires.

Une inflammation non soignée peut endommager la dentition durablement. Pour ne pas en arriver là, le chirurgien dentiste met en en place des soins adaptés destinés à enrayer le processus et à préserver durablement la santé des dents.

La plaque dentaire et le tartre sont les facteurs déclenchants de la maladie parodontale puisqu’ils servent de support aux bactéries à l’origine de ce phénomène.

Pour conserver des dents saines, il est essentiel d’assurer également la santé de vos gencives et de supprimer les dépôts de tartre sous-gingivaux.

Qu’est-ce qu’une chirurgie parodontale ?

La chirurgie parodontale consiste à éliminer la plaque de bactéries et de tartre cumulée autour des dents et sous la ligne de la gencive.

Pourquoi la chirurgie parodontale ?

Lorsque la parodontite n’est pas traitée à temps, elle cause de la gingivite et la perte des dents. Un traitement parodontal peut s’avérer nécessaire pour stabiliser l’état des dents du patient avant de commencer la restauration.

En quoi consiste l’intervention ?

Il est normal de stresser lorsque l’on s’apprête à subir une chirurgie parodontale ou une pose d’implants dentaires, appréhender l’inconnu est naturel. C’est pourquoi il est important de retenir les éléments suivants pour être à l’aise pendant et après l’intervention.

Anesthésie locale

Une anesthésie locale est pratiquée pendant la procédure avec un liquide anesthésique pour engourdir tout nerf dans la région de la chirurgie. Il est possible d’ajouter une quantité supplémentaire de liquide anesthésique sur demande.

La sensation de pression est impossible à enrayer, mais elle ne représente pas un problème en soi.

Durée de la procédure

En règle générale, les procédures sont d’environ trente minutes. Certaines procédures sont plus longues. Il existe différentes méthodes pour viser un maximum de confort pour le patient.

Sensation d’Inconfort

Un peu d’inconfort est à prévoir après toute chirurgie. Il est recommandé de prendre une journée de congé après l’intervention pour se relaxer. En règle générale, il est tout à fait possible de vaquer à ses activités les jours suivant une intervention parodontale. Une dose de médicaments antidouleur est normalement indiquée et permet un bon contrôle et un confort pour le patient. Il est très important de suivre les recommandations sur les doses et la fréquence pour obtenir un effet optimal. Il y aura un peu d’enflure dans la bouche, cela fait partie d’un phénomène inflammatoire normal. Il y a généralement peu d’enflure remarquable à l’extérieur, sur le visage. Une certaine induration est aussi normale, cela fait partie du processus de guérison.

Saignement

Des sutures sont placées en rapport avec les lambeaux de toutes chirurgies parodontales pour bien contrôler tout saignement potentiel. Un peu de saignement postopératoire est cependant fréquent. Une salive teintée de sang peut paraître inquiétante, mais c’est un évènement souvent sans conséquence. Par contre, un saignement abondant est anormal et demande une intervention.