Chirurgie au laser

Accueil / Chirurgie parodontal / Chirurgie au laser

La technique du laser, moins lourde et moins douloureuse que la chirurgie, est une alternative intéressante pour traiter la parodontite.

Lorsque que les dents se déchaussent, les gencives saignent au brossage, elles sont rouges et gonflées, et une mauvaise haleine persistante.  Il faut agir vite avant que les dents ne tombent. Jusqu’à présent, le traitement classique, pour soigner les maladies des gencives à des stades avancés, était la chirurgie. Aujourd’hui, il y a un nouvel outil : le laser.

Quels sont les avantages du laser ?

Que l’on fasse appel à la chirurgie ou au laser, l’objectif est de nettoyer en profondeur le tissu de soutien pour éliminer le tartre, et donc les bactéries. Dans le traitement chirurgical, on décolle la gencive de l’os grâce à un scalpel, puis on nettoie cet espace par curetage. Les inconvénients de ce traitement sont la douleur, le saignement, le gonflement des tissus, et parfois aussi la rétraction post-chirurgicale des gencives.

Avec le laser, on ne rencontre aucun de ces effets secondaires, car cette technique n’est pas intrusive. On pénètre avec l’embout du laser dans les poches existantes entre la gencive et la dent. Le seul effet secondaire chez certains est une sensibilité passagère au froid et au chaud pendant quelques jours.

Comment ça marche ?

Après avoir anesthésié localement la gencive, le laser, associé ou non à de l’eau oxygénée selon son type, est appliqué sur et sous les gencives. Il génère un faisceau de lumière, qui a une action bactéricide et biostimulant favorisant la cicatrisation et la fermeture des poches entre la gencive et la dent. Pour un traitement efficace, il faut 4 séances d’une heure.

En une semaine, des résultats sont visibles. Le laser est un traitement très efficace, qui n’a pas de contre-indications, mais il demande au patient, comme tout traitement parodontal, de se soumettre à une hygiène bucco-dentaire scrupuleuse.

Aucun traitement ne sera efficace si l’hygiène bucco-dentaire n’est pas idéale. Le brossage doit être réalisé plusieurs fois par jours, au moyen d’une brosse à dents souple, et complété par le fil dentaire ou les brossettes inter dentaires.

Toutefois, lorsque les traitements non chirurgicaux ne suffisent pas à faire résorber une maladie parodontale et que la maladie est à un stade trop évolué, un traitement chirurgical s’impose.

Important à retenir

On oublie trop souvent que la santé des dents dépend de la santé des gencives et de l’os qui les soutient. Les maladies parodontales constituent un réel problème de santé publique, car elles représentent, avec la carie dentaire, les affections principales de la cavité buccale. Lorsque les traitements non chirurgicaux ne suffisent pas à faire résorber une maladie parodontale et que la maladie est à un stade trop évolué, un traitement chirurgical s’impose et la chirurgie au Laser constitue un excellent choix sans effets secondaires.

Pour terminer, il est important de préciser que les conséquences d’une maladie parodontale non traitée peut nuire gravement à votre santé. En effet, l’évolution de cette maladie de gencive peut amener divers problèmes de santé.