Plastie au laser

Accueil / Chirurgie parodontal / Plastie au laser

Le laser en clinique dentaire est utilisé pour le traitement des gencives notamment, pour le traitement non-chirurgical des poches parodontales, la chirurgie des tissus mous (ex.: enlèvement de tumeurs bénignes), l’endodontie (ex.: traitement des canaux des racines dentaires), l’implantologie (ex dégagement d’implants recouverts par la gencive) et la dentisterie cosmétique.

Il assure :

Confort

L’utilisation du laser élimine l’anxiété chez un grand nombre de patients.  Les patients, incluant les enfants sont plus détendus et suivent également plus rigoureusement les visites de contrôle chez leur dentiste.

Efficacité

Le laser permet au chirurgien dentiste de réaliser un travail d’une grande qualité. Il diminue sensiblement les risques post-opératoires et contribue à la cicatrisation.  Les résultats cliniques sont prévisibles.

Laser et greffes gingivales à visée esthétique

Lors d’une greffe parodontale à visée esthétique, le lasers ont également des applications très intéressantes. Il est possible, dans certains cas, d’effectuer un prélèvement tissulaire au laser.

Le principal avantage du laser dans ce type d’intervention est la Biostimulation osseuse et gingivale, permettant, entre autres, une accélération de la cicatrisation et une diminution des douleurs post-opératoires.

Depuis 1998, il a été démontré qu’il était possible d’améliorer la cicatrisation, par l’utilisation des lasers basse puissance. De nombreuses publications récentes ont validé ce phénomène bien observé lors de l’utilisation d’un laser.

Ces découvertes apportent enfin des réponses scientifiques, objectives et irréfutables, aux observations cliniques des nombreux praticiens qui utilisent quotidiennement cette technologie.

Le laser permet de :

  • accélérer la cicatrisation gingivale et osseuse
  • diminuer les douleurs post-opératoires
  • favoriser les effets anti-inflammatoires et anti-oedémateux
  • stimuler les cellules de la régénération et de la revascularisation
  • accélérer l’ostéointégration implantaire
  • stimuler le système immunitaire
  • améliorer la micro-vascularisation
  • diminuer l’oxydation cellulaire
  • activer les fibroblastes en myofibroblastes.

Le laser va être utilisé en pré-opératoire pour préconditionner les tissus et activer les processus de cicatrisation et anti-inflammatoires. Ils seront également utilisés en fin d’intervention pour biostimuler la cicatrisation, réduire les douleurs post-opératoires et l’inflammation. Des séances supplémentaires peuvent être effectuées pendant la période de cicatrisation selon l’importance de la chirurgie.

Quelles sont les avantages de la chirurgie au Laser ?

Le laser a des effets de biostimulation qui permettent une régénération et une cicatrisation tissulaire beaucoup plus rapides qu’avec les méthodes traditionnelles.

Avec le Laser il y a :

Moins  de douleur:
Le rayon laser neutralise, au contact, les terminaisons nerveuses qu’il croise à travers les tissus.
Ainsi, les suites opératoires sont minimisées.

Moins de saignement:
Après extraction, le laser permet une coagulation instantanée du caillot de sang, tout en désinfectant totalement l’alvéole (cavité osseuse qui contenait la racine de la dent).

Il représente un progrès incontestable dans ce domaine en améliorant grandement les suites opératoires, par réduction des risques d’alvéolite (perte du caillot de sang avec propagation infectieuse) et d’hémorragie.
Lors de son utilisation, le rayon laser obstrue sur son passage les vaisseaux sanguins de petits diamètres par un procédé appelé photo-coagulation. Ceci diminue de beaucoup le risque d’hémorragie, facilitant le travail du chirurgien car les saignements ne gênent pas sa vue. Pour la plupart des chirurgies, le temps opératoire est significativement diminué.

Moins d’œdèmes:
Le laser scelle les vaisseaux lymphatiques qui sont responsables de l’œdème post-chirurgical. L’œdème est une accumulation de liquide dans les différentes couches de la plaie. Ce phénomène peut causer des infections et la rupture des points de suture. De plus, l’œdème est une source d’inconfort pour le patient. La chirurgie au laser diminue énormément ces risques, ce qui augmente la sécurité de la chirurgie et évite certains des imprévus.

Réduction des infections :
Par son énergie, le laser a un effet antimicrobien. La haute température qu’il génère en pénétrant les tissus tue les bactéries présentes. Les risques de complications post-chirurgicales sont donc réduits.