Remodelage gingival

Accueil / Chirurgie parodontal / Remodelage gingival

L’excès de tissu gingival peut être facilement enlevé afin de remodeler le contour de la gencive, exposer la longueur de la dent naturelle et fournir un sourire plus étendu et plus attrayant. La même procédure est également utilisée pour créer un contour gingival plus esthétique pour les couronnes dentaires et autres traitements de restauration. Un remodelage gingival est généralement effectué pour corriger un sourire inesthétique montrant « trop de gencives » ou pour révéler la dent avant une chirurgie restauratrice. Dans certains cas, les dents sont courtes et trapues et sont recouvertes en partie de tissus gingivaux, à cause de la génétique ou d’une gingivite.

Il arrive aussi que les gencives aient un aspect gonflé en permanence. Elles sont donc trop apparentes et   sont inesthétiques pour le sourire.  Il est possible de les remodeler, elles aussi, au laser ou au scalpel, sous anesthésie locale et dans un minimum d’inconfort.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gencives et mâchoires peuvent nécessiter un traitement correctif, y compris les maladies parodontales, les traumas et les anomalies congénitales. La maladie parodontale notamment peut grandement altérer l’aspect naturel des gencives et des dents et donner au sourire une apparence inesthétique.

La gingivectomie est une opération très commune consistant à enlever du tissu gingival lorsque celui-ci est en excès. Elle se distingue par ailleurs de la gingivoplastie qui consiste à remodeler les tissus des gencives sans altérer la hauteur de celles-ci.

L’ablation d’une partie de la gencive est généralement indiquée dans 3 cas principaux :

  • Dans le cadre du traitement d’une maladie parodontale : en particulier lorsque le curetage parodontal n’a pas donné de résultats satisfaisants parce qu’il était impossible de nettoyer les poches parodontales à fond.
  • Pour traiter une hyperplasie gingivale : souvent causée par la prise de médicaments contre l’épilepsie et l’hypertension, cette affection peut concerner ou une plusieurs dents qui peuvent parfois être totalement recouvertes par la gencive.
  • Pour corriger un sourire gingivale: lorsque les gencives supérieures sont excessivement découvertes.

Quelles sont les étapes de l’intervention ?

Avant l’intervention, le parotonlogue procédera à un nettoyage complet de la bouche afin d’éliminer la plaque dentaire et le tartre et ainsi faciliter l’opération. Celle-ci est ensuite effectuée sous anesthésie locale des gencives.

Il existe deux techniques pour procéder à l’élimination du tissu gingival en excès :

  • La technique dite « à biseau externe » : possible uniquement lorsque la hauteur de gencive attachée est suffisante.
  • La technique dite « à biseau interne » : indiquée dans le cas d’hypertrophies gingivales en présence de gencive attachée de faible hauteur.

Le parodontologue procède généralement à cette intervention à l’aide d’un bistouri mais il arrive également qu’il préfère l’électrochirurgie ou les lasers à tissus mous.

Conduites post opératoires à tenir

Pour éviter les complications après l’opération, il est extrêmement important de bien suivre les conseils qui vous seront donnés par le chirurgien-dentiste en particulier en matière d’hygiène et d’alimentation.
Après l’opération, le chirurgien va placer un pansement parodontal sur les gencives pour protéger la plaie. Il faudra donc faire attention à ne pas le décoller ou le déplacer en évitant les aliments durs ou collants et en privilégiant une alimentation molle et tiède.
Il faut par ailleurs maintenir une hygiène buccale exemplaire en nettoyant les dents à l’aide d’une brosse à dents douce en faisant bien attention à ne pas arracher le pansement. Les bains de bouche antiseptiques pourront également aider à garder votre bouche saine et à faciliter la cicatrisation.
Si ces conseils sont suivis, les gencives devraient retrouver leur aspect normal au bout de trois à quatre semaines.