Correction chirurgicale

Accueil / Correction chirurgicale

La correction du sourire est devenue un besoin très fréquent aujourd’hui, pour avoir un visage équilibré. Les dentiste et chirurgiens interviennent pour que les patients retrouvent un beau sourire. Le traitement orthodontique conventionnel répare les erreurs de positionnement des dents, afin de créer un sourire harmonieux. Mais il se doit aussi de faire une occlusion dentaire fonctionnelle. En effet, standardiser les rapports d’occlusion entre l’arcade mandibulaire et l’arcade maxillaire concorde fréquemment au souhait du patient.

Ce décalage entre les dents peut être d’origine dentaire. Si c’est le cas, il sera corrigé par un simple traitement orthodontique. Néanmoins, il peut être d’origine osseuse. Dans ce cas, on assistera à un une véritable décalage des bases maxillaires et mandibulaire et la correction sera squelettique, donc chirurgicale pour un sujet hors croissance.

Pourquoi une chirurgie de la mâchoire ?

Les traitements orthodontique chez les adultes sont de plus en plus fréquents et complexe à la suite de dégâts progressifs de l’état de leur bouche. Il existe différents points concernant les traitements chirurgicaux de la mâchoire :

  • Après la phase de croissance, il est possible que la mâchoire présente un déséquilibre important
  • Lorsque la mâchoire inférieure est trop reculée.
  • Lorsque la mâchoire est trop avancée, reculée, étroite ou large (haut ou bas)
  • L’occlusion, l’esthétique et l’apparence de la mâchoire peut être amélioré par une correction chirurgicale.

Les anomalies rudes de la mâchoire demandent l’appui d’un spécialiste en chirurgie maxillo-faciale.

Les étapes du traitement d’orthodontie combinés à la chirurgie

  • La préparation orthodontique : c’est la première étape ou des broches (appareils correcteurs fixes) seront mises en place pour redresser les dents et préparer la dentition à la chirurgie. Cette étape initiale peut durer entre douze à dix-huit mois.
  • La phase chirurgicale : Elle est faite par un chirurgien maxillo-facial. Son objectif est de corriger la position des mâchoires une fois les dents redressées.
  • La finition orthodontique : Après l’étape de la chirurgie, elle sert de complément de correction pour améliorer l’occlusion et s’assurer de l’équilibre des mâchoires. Cette phase peut durer quelques mois.
  • Si une chirurgie est exposée, en général, il est primordial d’avoir aussi recours à l’orthodontie pour redresser les malpositions dentaires avant de corriger la relation des mâchoires.

Le  patient devra être en bonne santé ou préparé médicalement. Si le choix de la chirurgie est fait, le chirurgien maxillo-faciale pourra avancer une ou certaines dents, mais il pourra aussi retablir des anomalies verticales (traitement de la longue face ou courte) ou transversale (maxillaire trop étroit ou menton décalé).

Les soins post-opératoires

Le mois suivant l’opération, il est conseillé au patient de manger des aliments mous et liquides tels que des fruits, soupes et bouillons. Il lui est déconseillé de manger des aliments solides.

Habituellement les deux premières semaines, le patient est seul à la maison, pratiquement sans contact avec l’extérieur, à l’exception du chirurgien. Après ces deux premières semaines, il peut reprendre ses activités mais ne doit pas faire d’effort physique, ni ne doit s’exposer au soleil.