Endodontie au microscope

Accueil / Endodontie au microscope

Notre dentition est constituée de différents types de dents , et chacune de ces dents possède ces propres racines. IL arrive souvent que les dents aient plus de racines que la moyenne ,et leur position varie.
L’exemple parfait est la sixième dent supérieure qui est une molaire est souvent compliquée à traiter pour le dentiste car elle possède quatre racines dans la plupart des cas ,mais elle en a parfois un cinquième dont le canal est généralement très étroit et très difficile à localiser sans microscope.

Le microscope opératoire

Le microscope est la pièce maîtresse permettant de réaliser des actes impossibles à accomplir à l’œil nu ou avec des loupes. D’excellents résultats de traitements sont obtenus , car la possibilité de voir aussi bien permet de respecter les tissus sur lesquels le praticien travaille ainsi que ceux à proximité immédiate. La possibilité de voir la micro circulation de la muqueuse de la bouche permettant de respecter la les zones d’irrigation et donc de favoriser la cicatrisation.

Quels sont les avantages de cette technique ?

En pédodontie le travail effectué par le praticien se fait à l’échelle du millimètre ,sur des profondeurs de 10 à 30 mm dans l’espace canalaire. L’on comprend dés lors l’importance de l’acuité visuelle pour optimiser la motricité fine.Le microscope opératoire permet :

  • De profiter d’une image agrandie
  • De confirmer un diagnostic
  • D’augmenter la vitesse d’exécution
  • De conserver une distance de travail ergonomique
  • Couplage possible à un appareil photo ou une caméra permettant l’archivage des documents et la présentation des cas aux confrères.

La pulpe dentaire est constituée de canaux habitant les vaisseaux et les fibres nerveuses.Le microscope va permettre l’identification de toute anomalie présente depuis l’émail jusqu’à la profondeur de la racine.
Il va permettre aussi de diagnostiquer la présence d’une poche de pus, d’une inflammation et même de fractures.

Quelles sont les applications cliniques ?

Il existe des exemples cliniques du gain procuré par l’utilisation du microscope opératoire :

  • Diagnostic:l’observation directe d’une résorption externe peut valider l’indication d’extraction alors que l’examen radiographique en minimisait l’ampleur.
  • Lecture de la carte « dentinaire « : les différences de teinte discernables grâce à la lumière du microscope guideront pour éliminer la dentine irritative et retrouver la topographie du plancher pulpaire.
  • Recherche des entrées canalaires
  • Cavités d’accès
  • Relocalisation des entrées canalaires
  • Inspection des isthmes etc,

Il semble évident que le microscope opératoire en ododontie permet d’accéder à de nouvelles pratiques dans lequel le système canalaire semble plus clair et accessible.
Tous les centres de formation post-universitaires en ododontie sont équipés à l’heure actuelle , de microscopes opératoires.
Le microscope permet de sauver des dents en facilitant la tache des dentistes il leur permet de retrouver les racines et les ramifications ,de localiser la douleur et d’établir son diagnostic.
L’endodontie sous microscope est donc la solution ultime pour tenter de conserver la dent.