Facette céramique

Accueil / Facette céramique

Les facettes se collent sur la face visible des dents antérieures pour modifier leur couleur, leur forme, leur alignement. Elles répondent aux demandes des patients désireux de s’offrir ou de retrouver un joli sourire en enlevant un minimum d’émail dentaire.
Elle est réalisées sur mesure et offrent en une alternative intéressante aux composites et couronnes, avec un résultat très naturel et durable dans le temps. La pose demande souvent de tailler légèrement les dents, interdit cependant tout retour en arrière. Le point sur les indications des facettes, les étapes du traitement, les résultats…

Les facettes sont de fines pellicules de céramique qui se collent sur les incisives et les canines, voire les prémolaires, pour améliorer leur apparence esthétique.
Élaborée dans les années 80, la technique a gagné la pratique courante au milieu des années 2000, suite aux progrès réalisés dans les matériaux et procédés utilisés, notamment pour coller les facettes. De plus en plus attentifs à préserver l’intégrité des dents, les chirurgiens-dentistes ont aussi plébiscité les facettes comme une alternative aux couronnes qui nécessitent une taille dentaire plus importante et sont davantage réservées aux dents très abîmées.
Les facettes permettent de corriger la couleur des dents lorsque les blanchiments sont insuffisants, leur forme (dents usées, cassées, trop courtes…) et les malpositions légères (petits chevauchements, espaces inter dentaires.).

Comment poser les facettes céramiques ?

Les facettes peuvent être posées en deux ou trois séances seulement s’il s’agit, par exemple, de modifier uniquement la couleur des dents ou de réparer à l’identique une incisive cassée. Les changements plus importants reposent sur un véritable projet esthétique. Ils nécessitent davantage de rendez-vous pour les essais et, dans l’idéal, la réalisation d’un masque qui permet de simuler le résultat final en bouche, avant que le praticien touche aux dents.

En 3 étapes

La réalisation du masque

Une gouttière est remplie de résine et placée dans la bouche du patient.  » La résine recouvre les dents et durcit pour former un masque » qui, une fois la gouttière retirée, permet d’avoir une bonne idée du résultat potentiel.

La préparation des dents

Les facettes sont réalisées en fonction du masque validé par le patient. Elles doivent cependant avoir une hauteur et une épaisseur suffisantes, ce qui impose souvent de tailler les dents. Dans tous les cas, l’émail est partiellement éliminé afin de permettre à la colle d’adhérer. Cette étape rend le traitement irréversible, obligeant à porter des facettes à vie. Le praticien prend ensuite de nouvelles empreintes des dents préparées puis pose des facettes provisoires pour les protéger et les rendre présentables en attendant les facettes définitives.

La pose des facettes

Un essai intermédiaire est souvent programmé avant cette dernière étape.  » La pose a lieu sous anesthésie locale, avec mise en place d’un champ opératoire. C’est une séance particulièrement longue et délicate, où il est essentiel de respecter un protocole précis »,

Que deviennent les facettes une fois posées ?

Les facettes s’intègrent naturellement au reste de la dentition et sont bien acceptées par la gencive qui retrouve sa place en quelques jours. Elles ne nécessitent aucune protection particulière mise à part une hygiène bucco-dentaire impeccable (utilisation de brossettes et fil dentaire, détartrages réguliers…) et le port d’une gouttière de protection nocturne pour les personnes sujettes au bruxisme.

Les échecs sont le plus souvent représentés par des fissures ou fractures de la céramique, parfois par des infiltrations qui modifient la couleur des facettes et augmentent le risque de carie. Les décollements sont rares.

Il faut fixer des priorités et une réimplantation partielle ou totale exige l’utilisation de matériaux de première qualité pour du long terme.
Ces techniques font appel à des praticiens , une équipe soignante, des prothésistes formés , spécialisés ,et qui nécessite un plateau complet et une technologie avancée pour la sécurité et le confort des patients.
Pour les familles à revenus modestes les taux de remboursements faibles ou pratiquement inexistants peuvent être un obstacle, d’où la nécessité pour tous de ne jamais oublier la prévention,Une visite tous les six mois au moins chez votre dentiste peut vous éviter de nombreux tracas,