La fracture dentaire

Accueil / La fracture dentaire

Une fracture ou fissure dentaire est une lésion au niveau de la dent pouvant affecter l’émail, la dentine ou parfois même la pulpe. C’est un problème dentaire courant à notre époque à cause du fait que les gens conservent plus longtemps leurs dents naturelles grâce aux avancées de la médecine moderne.

Quelles peuvent être les causes d’une fracture dentaire?

Les fractures dentaires surviennent généralement suite à un traumatisme au niveau de la dent. Elle intervient souvent après avoir mordu un objet dur, lors du grincement ou serrement des dents ou suite à une carie dentaire. Ces situations sont éprouvantes pour les dents et les rendent sensibles à une fissuration.

Les fractures dentaires, contrairement à celles de l’os, ne se consolident jamais. Cela est dû au fait que ni l’émail, ni la dentine ne sont vascularisés.

Quels sont les symptômes ?

La fracture dentaire a un effet fragilisant pour la dent, ce qui la rend sensible ou lui ôte toute force lorsque l’émail dentaire est fissuré. Dans un premier temps, tant qu’une pression n’est pas exercée sur la dent, aucun sentiment d’inconfort n’est ressenti. Cependant, dès que la dent accomplit l’action de mordre un aliment dur ou un objet, la fissure s’élargit. Cela expose la pulpe et les autres structures internes de la dent et une irritation douloureuse est ressentie. Les deux côtés de la fissure se lient de nouveau et la douleur disparait dès que la pression s’arrête. Si un traitement n’est pas entrepris, la pulpe finit par devenir définitivement endommagée et la douleur devient constante. Cela peut déboucher à une infection pulpaire pouvant s’étendre jusqu’aux tissus mous et osseux qui entourent la dent.

Une fracture dentaire peut également se voir à travers des douleurs inexpliquées ressenties en mangeant et une forte sensibilité aux aliments chauds ou froids. Les douleurs sans raison apparente et une difficulté à repérer leur emplacement avec exactitude sont également des signes de la présence d’une fracture dentaire.

Quels sont les types de fracture dentaire ?

Une dent peut être fissurée de plusieurs manières différentes. Le type de fracture déterminera le traitement requis pour y palier.

Les fractures peuvent être horizontales, verticales ou obliques selon la manière dont elles sont penchées.

Les fissures horizontales et obliques se voient fréquemment en milieu scolaire, notamment au niveau des incisives. Elles peuvent être superficielles et n’affecter que l’émail et la dentine, étant alors à l’origine d’une sensibilité aux aliments et boissons froids ou sucrés.

Comment ça se soigne une fracture dentaire ?

Le type de fracture détermine le traitement à mettre en œuvre pour la soigner. Certaines fissures et leurs genres ne peuvent être révélés que grâce à une radiographie alors que d’autres sont parfaitement visibles à l’œil nu.

Si l’examen met en lumière que la racine de la dent est affectée, le traitement endodontique est le meilleur choix. Dans cette situation, la pulpe, les nerfs et les vaisseaux dentaires seront enlevés et la cavité restante obturée avec de la gutta-percha. Pour stabiliser la dent et lui rendre son fonctionnement normal, une couronne ou un matériau d’obturation peut être ajouté.

Lorsque la fracture est trop sérieuse pour pouvoir sauver la dent ou dans le cas d’une fracture verticale, le dentiste devra effectuer une extraction. Dans ce cas, la chirurgie dentaire offre un certain nombre d’options de restauration telles que les ponts, les implants dentaires et les prothèses partielles afin de restaurer les fonctions de mastication et d’élocution.