Greffe osseuse

Accueil / Greffe osseuse

Pourquoi une greffe osseuse ?

Un implant dentaire est une structure qui ressemble à une petite vis. Il occupe donc un certain volume. Autour de l’implant, il doit y avoir suffisamment d’os pour qu’il soit solidement ancré dans la mâchoire. Il arrive malheureusement que l’os de la mâchoire soit insuffisamment abondant pour accueillir un implant. Jusqu’à un certain point, la reconstruction osseuse est évitable en utilisant des implants spéciaux aux dimensions réduites, au-delà, il faut absolument reconstruire.

Quelles sont les alternatives aux greffes osseuses ?

Dans certains cas, des implants très courts ou très étroits peuvent être utilisés pour éviter les greffes osseuses. Des avancées technologiques récentes ont permis la conception d’implants de petites dimensions à la fois fiables et solides : il existe désormais des implants ultra-courts (4 mm de long) et ultra-fins (3 mm de diamètre).

Le développement d’implants dentaires aux dimensions réduites ouvre de nouvelles perspectives, moins invasives et moins onéreuses, aux patients dont les mâchoires sont très résorbées. En effet, ces implants ultra-courts et ultra-fins, de par leurs faibles dimensions, peuvent être placés sans qu’une greffe osseuse ne soit nécessaire, même dans un environnement osseux atrophié. Cette innovation n’est cependant pas applicable dans tous les cas, car il doit y avoir une certaine cohérence entre la taille de la dent remplacée et la surface de contact entre l’os et l’implant.

Pourquoi le recours aux greffes osseuses ?

Il est parfois nécessaire de procéder à une reconstruction osseuse en hauteur ou en épaisseur. Les solutions techniques applicables pour pallier au manque d’os sont différentes en fonction de la nature du manque (hauteur et/ou épaisseur), de son acuité (manque modéré ou important) et aussi en fonction de sa localisation (mâchoire supérieure ou inférieure, secteur antérieur ou postérieur). Lorsque l’insuffisance osseuse est importante, la procédure de reconstruction doit précéder le placement de l’implant. Un délai de 4 à 6 mois d’attente est alors nécessaire avant le placement de l’implant. Lorsque l’insuffisance osseuse est modérée, la reconstruction et le placement de l’implant peuvent être réalisés en même temps.

Quels sont les types de matériaux de greffe osseuse ?

Plusieurs types de matériaux peuvent être utilisés dans une reconstruction osseuse. Le choix de l’un ou l’autre matériel se fait en fonction de la technique chirurgicale utilisée. Les préférences exprimées par les patients peuvent également intervenir dans le choix.

L’os autologue

Le matériau utilisé pour reconstruire l’os provient du patient lui-même. Un second site chirurgical intra-buccal (en général au niveau de la mâchoire inférieure) est alors ouvert pour prélever l’os nécessaire à la reconstruction du site destiné à être augmenté. L’intervention chirurgicale est assez longue et pénible car elle est conduite sur deux sites opératoires différents.

Les biomatériaux osseux

Les biomatériaux osseux sont des substituts, c’est-à-dire qu’ils remplacent les greffons osseux autologues. L’utilisation des biomatériaux revêt plusieurs avantages. L’intervention est plus rapide et moins pénible, car il n’y a qu’un seul site chirurgical, celui qui est augmenté. Il n’y a pas de site de prélèvement. Par ailleurs, les biomatériaux sont disponibles en quantité illimitée, ce qui n’est pas le cas de l’os autologue.

Les biomatériaux présentent différentes origines, ils peuvent être allogènes, c’est-à-dire provenant d’autres êtres humains donneurs d’organes, ou xénogenèse, c’est-à-dire provenant d’animaux. Les biomatériaux subissent une série de traitements sanitaires vous garantissant une très grande sécurité.