Greffes osseuses

Accueil / Greffes osseuses

La greffe osseuse désigne une une intervention chirurgicale qui a pour but de remplacer des tissus osseux malades par d’autres tissus osseux sains. C’est une procédure qui consiste à prélever un morceau d’os dans une partie du corps, pour réduire une lésion osseuse située dans une autre partie du corps. Il s’agit d’une autogreffe lorsqu’il est prélevé sur la même personne. Par ailleurs la greffe venant d’un donneur ne requiert ni traitement anti-rejet ni compatibilité entre le donneur et le receveur contrairement aux greffes d’organes.

Quelles sont les raisons d’effectuer une greffe osseuse ?

La perte des dents entraîne avec le temps la disparition de l’os alvéolaire ,qui est l’os entoure les racines.Une restauration de ce volume osseux est parfois nécessaire avant la mise en place d’implants dentaires.
Deux types de greffes peuvent être pratiquées :

  • Greffes de comblement : elles sont réalisées au niveau du plancher des sinus maxillaires , cette greffe a pour but de restaurer une hauteur d’os suffisante de la canine au secteur molaire afin que des implants puissent être mis en place.Le prélèvement de l’os greffé est le plus souvent réalisé au niveau de l’os crânien.
    Le prélèvement d’un greffon sur le patient lui même ou greffe autologue, consiste à placer le matériau vivant qui est par définition compatible en tous points avec le malade lui même.
    Ce procédé qui permet une cicatrisation rapide, une résistance accrue face aux infections, une intégration plus souvent compléteet toujours définitive,est un gage de sécurité malgré ces contraintes.
  • Greffes d’apposition : Elles sont réalisées sur le maxillaire ou la mandibule lorsque la largeur de la crête osseuse n’est pas suffisante pour la mise en place d’un implant.
    Un prélèvement sera effectué sur le patient qui sera apposé sur la zone à remodeler avant implantation.
    L implantation est rarement effectuée lors de la même intervention , elle est est différée de 3 à 6 mois pour permettre au greffon d’être totalement intégré.

Comment se déroulent les greffes pré-implantaires ?

Elles se déroulent sous anesthésie locale potentialisée ,qui est une anesthésie intermédiaire entre l’anesthésie locale simple et l’anesthésie générale.
Dans tous les cas , l’intervention est effectuée dans des conditions très strictes d’asepsie du bloc opératoire.
Dans le cas d’une auto-greffe , le prélèvement de l’os se fait en même temps et s’effectue à l’aide d’un instrument vibrant , les suites opératoires ressemblent à celle d’une extraction dentaire.
La greffe est ensuite sculptée et immobilisée à l’aide d’une greffe.
Le port de prothèse dentaire au niveau de la greffe ne sera autorisée qu’après accord du chirurgien.
Les implants ne pourront être posés que 4 à 6 mois après contrôle du volume osseux obtenu.

Quelles sont les suites post opératoires ?

Tous les actes médicaux conduits dans les meilleures des conditions comportent des risques de complications et des suites post-opératoires entraînant parfois quelques désagréments :

  • Les douleurs sont variables mais en règle générale modérées et un traitement antalgique systématiquement prescrit.
  • Un oedeme facial est habituel qui peut être associé à des ecchymoses des joues, qui varie d’un individu à l’autre.
  • Une hygiène buccale est indispensable , avec des bains de bouche sont prescrits
  • L’alimentation des premiers jours suivant l’intervention devra être : molle ,tiède ou froide,et éviter qu’elle soit très salée ou très acide.

Le tabac sera a proscrire avant et après l’intervention .