Inflammation

Accueil / Inflammation

La plaque et le tartre se nichent entre les dents et aussi dans l’espace étroit qui sépare la dent de la gencive qui est la poche. Lorsque la plaque et le tartre remplissent les poches, les gencives s’enflamment et il y a une gingivite.

L’inflammation de la gencive peut être détectée par le patient lorsqu’il remarque un saignement des gencives. Même si le saignement peut être spontané, provoqué par le brossage ou le passage du fil dentaire ; cependant il ne doit pas être ignoré car non soignée, la gingivite évolue souvent en parodontite (déchaussement des dents).

Comment reconnaître une gencive saine ?

Les gencives sont de couleur rose et bien ferme sur les dents. Lors d’un contact avec le brossage ou l’utilisation d’un fil dentaire elles ne saignent pas.

Comment se manifeste une inflammation de la gencive ?

Les symptômes sont :

  • La gencive est douloureuse et irritée
  • La gencive a une teinte rouge plutôt que rose
  • La gencive est retirée et saigne rapidement en cas de contact
  • La gencive est gonflée

Une inflammation des gencives peut aussi entraîner un mauvais goût ou une mauvaise haleine.

Quelles sont les causes d’une inflammation ?

Une inflammation survient le plus souvent, lorsque l’hygiène buccale est insuffisante avec entre autres un dépôt accumulé de plaque dentaire et tartre entre les poches.

Mais il y a d’autres facteurs favorisant qui sont :

  • Certaines maladies dites “systémiques” (diabète, leucémie …)
  • Les modifications hormonales (puberté, grossesse, menstruation)
  • La prise de médicaments comme la phénitoïne (traitement de l’épilepsie, anti-arythmique) ou les anti-calciques de types verapamil ou nifédipine (traitement de l’hypertension artérielle)
  • Une carence en vitamine C

Quelles sont les situations favorisant le plus une inflammation ?

Le risque d’inflammation de la gencive est le plus favorisé par ces situations suivantes :

  • Hygiène bucco-dentaire insuffisante
  • Tabagisme
  • Maladies systémiques, comme le diabète sucré non contrôlé
  • Changements hormonaux (grossesse/ménopause)
  • Faiblesse immunitaire
  • Stress

Par ailleurs, les prédispositions génétiques jouent un rôle important dans l’apparition de la parodontite.

Il faut mieux prévenir que guérir !

Pour éviter les problèmes gingivaux, il faut éliminer régulièrement la plaque dentaire. La plaque dentaire qui se trouve sous la ligne des gencives ne peut être enlevée que par un dentiste ou un hygiéniste dentaire. S’il décide que les dents nécessitent des soins supplémentaires, il peut référer chez un parodontologue pour suivre un traitement. Il s’agit d’un dentiste qui s’est spécialisé dans les problèmes gingivaux.

L’essentiel est de bien poser le diagnostic car il faut ensuite soigner cette inflammation des gencives afin qu’elle ne progresse pas en parodontite (déchaussement puis mobilité des dents). Il faut savoir que la gingivite guérit sans séquelle mais que la parodontite entraîne des conséquences à long terme.

La gingivite est le plus  souvent provoquée par la plaque dentaire et guérit rapidement après un détartrage et des conseils d’hygiène buccale.

Particulièrement chez les personnes qui ont plus que les autres tendances à développer ce type de lésions (par exemple les diabétiques, les femmes enceintes, les adolescents …), une bonne hygiène est importante et les rendez-vous fréquents chez l’hygiéniste sont conseillés.