Panoramique dentaire

Accueil / Panoramique dentaire

Un panoramique dentaire ou orthopantomogramme est une radiographie dentaire très large, permettant d’avoir une vue d’ensemble des deux rangées de dents, de la mandibule, os du bas de la mâchoire, et du maxillaire, os du haut de la mâchoire . Il permet de visualiser sur un seul cliché (une seule radio), entre autres :

  • Les arcades dentaires.
  • Les maxillaires.
  • Les parties inférieures des fosses nasales.
  • Les sinus maxillaires.

Quels sont les affections dépistées par un panoramique dentaire ?

Le panoramique dentaire, permet de dépister les affections en stomatologie (des dents) des maxillaires, et des sinus entre autres.

Chez l’enfant, le panoramique dentaire permet de visualiser l’ensemble des germes des dents définitives, c’est-à-dire des futures dents de l’adulte. Ceci autorise l’évaluation de l’âge dentaire.

Cette incidence radiologique, diagnostique également, les lésions situées aux extrémités des racines des dents comme par exemple un granulum.

Les autres affections ou pathologies susceptibles d’apparaître dans un panoramique dentaire sont :

  • Une fracture.
  • Une tumeur des mâchoires.
  • Une affection osseuse (maladie de Paget par exemple).

Le panoramique dentaire, permet également de localiser l’emplacement des cavités naturelles (avant d’envisager la pose d’un implant dentaire par exemple), et le trajet du nerf mandibulaire.

Comment se passe un panoramique dentaire ?  

Le spécialiste utilise un film placé dans une cassette, qui est maintenue contre la face (le visage) du patient. Le tube qui envoie les rayons X, va effectuer une rotation autour de la tête du patient.

Le patient est soit assis, soit debout, la tête en légère déflexion (tête légèrement penchée en arrière), le menton en avant, le patient mord un petit support de plastique horizontal. Les incisives supérieures sont placées (et les incisives inférieures également) perpendiculairement au support plastique. On utilise ce que l’on appelle un centreur lumineux, qui permet de repérer la parfaite symétrie de la tête. Il faut prendre quelques précautions, en particulier s’assurer une bonne contention, c’est-à-dire des appuis et des sangles en velcro.

En effet, le temps de pause étant de l’ordre de 20 secondes, c’est-à-dire relativement long pour une radiographie, il faut éviter que le patient ne bouge. Les marquages des côtés, doivent être effectués. Pour que la radio soit réussie, il faut que les arcades dentaires, les maxillaires supérieurs, et les maxillaires inférieurs des articulations temporomaxillaires, soient visibles complètement et symétriquement.

L’intérêt du panoramique dentaire, est de dépister les foyers infectieux provenant des dents, et d’évaluer l’âge dentaire, ainsi que les anomalies des dents des enfants. Cet examen n’est pas possible chez un enfant de moins de deux ans. Le panoramique dentaire, permet également, de mettre en évidence une éventuelle fracture de la mandibule, quand le blessé peut garder la position assise.

Il y a y a entre autres un inconvénient pour le panoramique dentaire qui est du fait de l’étalement de la structure ogivale, sur la surface plane du film, la radiographie panoramique présente des imperfections (déformations importantes). Généralement ce type d’incidence radiologique, est affiné dans un deuxième temps, par des clichés plus ciblés, donc, donnant lieu à moins d’incertitude.

Conseil et précaution important

Pour les femmes enceintes, il est important d’aviser le spécialiste sur leur état avant de faire un panoramique dentaire.