Perte osseuse

Accueil / Perte osseuse

Une perte osseuse est la détérioration de la densité osseuse dans la mâchoire caractérisée par une dégradation qualitative de l’os péri apical situé juste à côté de la mâchoire. Ce processus résulte la plupart du temps de maladies de la gencive qui se sont aggravées ou d’autres pathologies parodontales. Elle peut également être due à une récession osseuse consécutive à une fracture dentaire car la mécanique entre la dent et l’os alvéolaire est absente ou encore à une mauvaise hygiène buccodentaire. Une perte osseuse peut aussi survenir avec le vieillissement mais peut être prévenue et traitée.

Quelles sont les principales causes d’une perte osseuse ?

Les principales causes de la perte osseuse sont les maladies parodontales et le vieillissement.

Les maladies parodontales

Une perte osseuse est souvent due aux conséquences d’une maladie parodontale non ou mal soignée. En effet, une maladie parodontale telle que la gingivite ou la parodontite peut endommager la masse osseuse lorsque la pathologie s’installe durablement dans l’os alvéolaire. Ce dernier perd sa densité qui est indispensable à sa solidité et à sa capacité à fixer la dent à la mâchoire. Les maladies parodontales peuvent être à l’origine d’un abcès ou d’une plaie au niveau de la gencive qui à son tour peut provoquer une détérioration de la masse osseuse si elle n’est pas traitée de manière appropriée.

Le vieillissement

A mesure qu’on vieillit, la masse osseuse a tendance à perdre de densité du fait d’une diminution de substances qui sont essentielles à la solidité des gencives, et, par conséquent, de la stabilité des dents. Lorsque les dents et les gencives ne reçoivent pas la quantité de calcium ou de fluor nécessaire à leur solidité, elles ont tendance à se détériorer et ce processus peut atteindre l’os péri apical et le détruire. Ce processus peut également être dû à une infection au niveau de la mâchoire en dépit d’une bonne hygiène buccodentaire. L’absence de substances minérales peut très souvent causer une perte osseuse.

Quels sont les symptômes d’une perte osseuse ?

La mobilité dentaire

La perte osseuse peut s’observer par une mobilité dentaire plus grande car les dents ne sont plus solidement fixées à la mâchoire. En effet, l’os alvéolaire n’est plus correctement retenu à la mâchoire. Les dents deviennent plus mobiles et bougent facilement au simple contact ou lors de la mastication.

Le gonflement de la gencive

Lorsque la perte osseuse est due à une maladie de la gencive, les mêmes symptômes qu’une gingivite peuvent s’appliquer.

Un gonflement de la gencive peut apparaître, de même qu’une douleur ou une sensibilité au niveau des gencives, ainsi que leur saignement. Une poche parodontale peut également apparaître ou une diminution du niveau de la gencive. Ce sont des réactions naturelles de la gencive.

Comment peut-on traiter une perte osseuse ?

Il y a peu de moyens de réparer une perte osseuse. Le plus souvent une greffe osseuse est nécessaire.

La greffe osseuse

Avant de procéder au traitement d’une perte osseuse, il peut être utile d’effectuer un examen de la situation de l’os à laide d’appareils spécifiques pour déterminer le type d’intervention à appliquer. Une greffe peut souvent être nécessaire pour combler le manque de masse osseuse au niveau de la mâchoire. Une transplantation de masse osseuse peut être réalisée à partir de l’os maxillaire pour éviter les risques de rejet liés à une éventuelle incompatibilité entre donneur et receveur des cellules transplantées. Le capital osseux peut alors être récupéré et jouer à nouveau son rôle dans le parodonte.

L’implant

Un implant d’os en verre bioactif peut être posé à l’endroit où la masse osseuse est manquante. Celle-ci pourra alors progressivement se régénérer grâce à la présence de l’implant en verre qui peut contenir des substances biochimiques qui accélèrent le processus de reconstitution des cellules osseuses.