Radiographie 3D

Accueil / Radiographie 3D

Les spécialistes avaient recours à la radiographie en deux dimensions sur film pour voir l’ensemble ou une partie spécifique de la dentition, des structures intra-osseuses et des mâchoires d’un patient, c’est-à-dire les structures de la région maxillo-faciale. L’avènement de la radiographie numérique en 3D a grandement facilité la tâche des spécialistes, en plus de diminuer la dose de radiation pour le patient. La radiographie en 3D la plus utilisée en implantologie est la radiographie panoramique qui montre les dents et les structures osseuses de la partie maxillo-faciale du patient.

Pour planifier l’installation d’implants dentaires, il est souvent nécessaire d’obtenir des informations supplémentaires qui ne sont malheureusement pas disponibles avec la radiographie en 2D traditionnelle, soit :

  • la quantité et la densité de l’os alvéolaire dans les trois dimensions (hauteur, largeur et profondeur);
  • la position et l’anatomie des sinus maxillaires pour les implants à la mâchoire supérieure;
  • La position précise du nerf alvéolaire inférieur pour les implants à la mâchoire inférieure.

Ces trois éléments doivent absolument être considérés en implantologie de par les complications qui peuvent survenir lors de la chirurgie implantaire. Heureusement, depuis quelques années, la radiographie numérique en 3D, aussi appelée imagerie tri-dimensionnelle par tomodensitométrie volumétrique à faisceau conique (TVFC) (« cone beam computed tomography » (CBCT), a fait son apparition dans certains cabinets dentaires et son utilisation est de plus en plus répandue.

Les scanners dentaires 3D ont permis d’améliorer de façon considérable les techniques de soin et surtout les résultats postes chirurgicaux des interventions dentaires.

Quelles sont les utilités d’une radiologie 3D ? 

  • Évaluer la qualité de la mâchoire au site implantaire
  • Déterminer la position des nerfs
  • Diagnostiquer les tumeurs et les maladies à un stade précoce
  • Mesurer la densité osseuse de la mâchoire au site implantaire
  • Repérer le site de placement de l’implant le plus efficace, incluant l’angulation optimale
  • Planifier la procédure chirurgicale complète à l’avance, du début à la fin
  • Décider précisément de la taille et du type d’implant
  • Distinguer l’orientation et la position exactes de chaque dent
  • Distinguer les dents incluses

Comment l’examen est-il réalisé ?

L’examen est rapide et simple à réaliser. Un système d’imagerie à faisceau conique tridimensionnel est au cœur du tomodensitomètre. Pendant la numérisation, le patient est assis immobile sur un siège désigné. Les faisceaux coniques sont utilisés pour prendre littéralement des centaines de photos du visage. Ces images sont utilisées pour compiler une image en 3D qui reproduit fidèlement les structures internes du visage et des mâchoires. Le dentiste est capable d’agrandir des zones précises et de les afficher avec des angles alternés.
Les patients rapportent que l’examen tomodensitométrique est confortable parce qu’il se réalise dans une position assise. En outre, le tomodensitomètre offre un environnement ouvert, ce qui signifie que les sentiments de claustrophobie sont éliminés. L’examen tomodensitométrique est un outil incroyable qui minimise le coût des traitements dentaires en réduisant le temps de traitement et en améliorant les résultats chirurgicaux.

Conseil et précaution important

Pour les femmes enceintes, il est important d’aviser le spécialiste sur leur état avant de faire un examen radiologique.